mardi 1 avril 2008

Pouvoir quand tu nous tiens !

Au moment où Robert Mugabé (28 ans de règne sans partage) continue à s'agripper au pouvoir malgré une victoire éclatante de l'opposition, la bonne nouvelle vient du Botswana (l'info passera sûrement inaperçue) : l'actuel Président Festus Mogae se retire au bout de dix ans de mandat comme le prévoit la Constitution au profit de son vice-président Ian Khama.

Pourtant il avait toutes les raisons (et surtout les moyens comme tout roi Africain !) pour se maintenir et en plus tous les clignotants économiques sont au vert (son pays riche en diamants est devenu l'un des plus prospères d'Afrique contrairement aux géants miniers à ciel ouvert comme la RD Congo ou la Sierra Leone).

Que peut-on retenir cet économiste de 68 ans si ce n'est son amour pour son pays résumé selon ses propres termes : "Aussi sûr qu'un noceur paie ses excès d'une gueule de bois au réveil, un châtiment encore plus sévère attend une nation qui dépense sans compter pour satisfaire des plaisirs immédiats au lieu d'investir dans un développement durable."

Car aimer son pays c’est léguer un avenir prospère aux générations futures mais pas au profit de la seule "génération qu’on crée". N’est ce pas gouverner c’est prévoir.

Espérons que sa retraite politique fera tache d'huile auprès des deux octogénaires à savoir son voisin Zimbabwéen et notre Gorgui bien aimé !

Sur la photo : Festus Mogae en compagnie de Mugabé

2 commentaires:

GRANDPLACE a dit…

La démarche du Président Festus Mogae doit faire école.

Votre passage à GRANDPLACE m'a conduit jusqu'ici; j'aimerai bien inscrire African libertis dans ma liste de Blogs - Amis, si vous l'autorisez bien sûr!

Boubacar DRAME a dit…

Anyway avec plaisir.